Culture bio

Le commerce équitable

Petite historique et définition du commerce équitable

3 min

La notion de commerce équitable s’est développée en Europe à partir de la fin de la Seconde guerre mondiale. En 1964, suite à la chute des cours du café, les petits producteurs des pays du Sud lancent un appel  » Trade, not Aid » ( du commerce, pas d’aides). Malheureusement aucun engagement officiel n’est pris pour améliorer les conditions commerciales et il faut attendre les initiatives de différentes associations pour voir bouger les choses. OXFAM ouvre les premiers « Magasins du Monde » en 1969 par exemple. Dans les années 80 le commerce équitable se structure et le premier label est mis en place en 1988 : Max Havelaar.

Au départ l’objectif du commerce équitable est de permettre aux producteurs de vivre de leur métier en recevant un revenu décent grâce à un prix équitable des produits, une contractualisation sur la durée d’au moins trois ans et une prime de commerce équitable pour financer des actions de développement. Petit à petit les labels ont rajouté des critères sociaux et environnementaux. Depuis 2014 le commerce équitable ne concerne plus que les échanges avec les pays en voie de développement (échanges Nord-Sud) mais aussi les échanges Nord-Nord. On retrouve en effet au Nord des problématiques auxquelles le commerce équitable peut apporter des solutions. Ainsi de nouveaux labels dédiés à la France comme Agri-Ethique et Bio Equitable voient le jour.

Depuis les années 2000 la consommation équitable en France a beaucoup augmenté passant le cap du milliard d’euros en 2020. 65% des produits vendus concernent des filières internationales comme le café, le cacao, les fruits exotiques.

Le commerce équitable et la bio sont intimement liés car les notions de durabilité écologique, sociale et économique sont indissociables; 90% des produits équitables des filières internationales portent aussi le label bio.

En 2001, les principales fédérations internationales du commerce équitable FINE (la World Fair Trade Organisation – WFTO, la Fairtrade International et l’European Fair Trade Association – EFTA) ont proposé une définition commune du commerce équitable :

« Le commerce équitable est un partenariat commercial, fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète. Les organisations du commerce équitable (soutenues par les consommateurs) s’engagent activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l’opinion et à mener campagne en faveur de changements dans les règles et pratiques du commerce international conventionnel. »

 

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité