Patrick Letrecher-Cyril Hautemanière : une transmission réussie

Reportages

Le Campanier est très heureux de vous présenter un nouveau producteur et de vous raconter par la même occasion une belle histoire de transmission et d’engagement. Cyril Hautemanière prend la relève d’un de nos plus anciens partenaires, Patrick Letrecher.  dont le terres du Val de Saire n’ont connu ni traitement chimique anti-désherbant, ni pesticide, depuis 1974. Patrick a 16 ans quand il  démarre l’activité agricole avec son père.  Leur révolution légumière s’est produite bien avant la percée commerciale du bio.

«Mon père et moi avons opté pour le bio bien avant que ce soit à la mode. Je ne voulais pas de chimie dans mes champs. Et on ne l’a jamais regretté. Notre terre est saine et produit des légumes qui ont du goût.»

A 42 ans Cyril a repris le flambeau depuis mai 2020. C’est lui qui cultive désormais les 35 hectares de l’exploitation dont quelques serres multi chapelles non chauffées pour les légumes les plus fragiles comme les concombres, tomates ou fraises.

Le reste de sa production est exclusivement produite en plein champ : poireau, chou-fleur, chou-frisé, chou blanc et rouge, brocoli, fenouil, radis noir, navet…

« Nous avons un cadre privilégié entre bocage normand et littoral marin. Notre ferme maraîchère est située sur une péninsule normande. L’été, on n’arrose pas ou peu. Nos carottes poussent dans une terre saine et ont un goût intense. L’hiver, il est très rare qu’il gèle.»

Cyril travaille avec sa femme qui s’est reconvertie comme le faisait auparavant Patrick et son épouse. Il a deux employés et Patrick l’assiste pour le guider dans cette nouvelle aventure. Pour eux la bio est une philosophie de vie qui se partage en famille !