Le Campanier soutient financièrement le maraîcher « Les 4 Saisons »

Actualité de la BIO

Le Campanier soutient le maraîcher « les 4 saisons » en participant à l’achat d’un robot pour faciliter la récolte et le travail au sol tout en respectant l’environnement.

Le Campanier travaille depuis plus de 8 ans avec le Maraîcher « Les Quatre Saisons » situé dans le Lot. Vous retrouvez régulièrement leurs produits de grande qualité dans vos paniers comme les courgettes ou les radis.

Anita et Jean Rougeyroles, avec leur associée Agnieszka, ont converti la ferme familiale en exploitation bio depuis 1997. Chaque année ils investissent dans de nouveaux équipements pour avancer dans leur démarche écologique.
En 2020 ils souhaitent investir dans un robot de binage Oz qui respecte les terrains qu’il désherbe. Oz tasse peu le sol et préserve sa structure et limite la perte d’eau par évaporation.

Pourriez-vous nous présenter votre exploitation ?

Après 20 ans d’expérience, mon mari et moi avons développé un atelier qui évolue progressivement vers le maraîchage. En 1997, deux événements majeurs modifient l’EARL : mon mari, victime d’un accident dans une serre, nous amène à bannir les produits chimiques, et une stagiaire Agnieszka vient travailler chez nous. En 2008 elle devient mon associée.
Jean, mon mari, est désormais à la retraite.

Qui travaille sur votre ferme ?

Avec Agnieszka nous travaillons ensemble dans le souci de produire des légumes biologiques et de grande qualité. Nous sommes secondées par 3 saisonniers en contrat de 6 mois, et un 4ème saisonnier est normalement prévu cette année !

Quels sont vos clients ?

Nous livrons 4 magasins bio de proximité (sur un rayon de 35 km) et nous expédions nos produits chez le grossiste Dynamis à Rungis et au Campanier.

Pourquoi voulez vous investir dans un robot de binage ?

Mon mari nous aide à l’entretien des parcelles en binant avec le tracteur mais une lombalgie chronique le gène énormément. L’achat du robot NAÏO OZ  nous aiderait à rendre nos champs encore plus écologiques et nous faciliterait grandement la récolte et le travail au sol.

Cet achat fait partie de nos investissements réguliers pour améliorer notre impact écologique.  A l’automne 2019, par exemple nous avons doublé la production photovoltaïque. Depuis trois ans, nous avons aussi opté pour une cuve de 10 000 litres pour récupérer l’eau de pluie pour irriguer les tunnels serres.

Le projet du robot a surgi en fin d’année, suite aux soucis que nous avons rencontré durant la campagne 2019 pour contenir les mauvaises herbes.

A quoi va servir la collecte ?

La collecte va nous servir à financer en partie le robot. Le coût initial est de 14 500€.
Nous avons aujourd’hui besoin d’un coup de pouce financier pour passer ce cap.
Avec votre aide et la solidarité écologique, nous aimerions poser la première pierre à l’édifice de ce projet. Dans un premier temps, un palier à 3500€ nous permettrait de rendre le projet viable. Un second palier sécuriserait la collecte en atteignant la barre des 7000€.

 

Si vous le désirez, vous pouvez, vous aussi, aider Anita et Agnieszka en participant à leur campagne de financement sur la plateforme participative Miimosa :

https://www.miimosa.com/fr/projects/pour-un-binage-plus-ecologique